Au commencement mon intention était de ne faire aucune référence à la science botanique compte tenu qu'elle est si complexe et si difficile à comprendre. Mais voilà, on dit qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, alors... je tombe progressivement dans le piège.

Il se trouve que depuis quelques temps les plantes qui m'intéressent font partie pour bon  nombre d'entre elles des Lamiacées.

J'ai décidé d'aller voir ce que recouvre ce terme de  "lamiacée".

Selon le dictionnaire Larousse :

lamiacée : nom féminin, (latin lamium, ortie) ; Synonyme de : labiée.

Ah ! notre cher Larousse qui prend plaisir à nous faire suivre son propre jeu de piste. Je ne suis guère avancée. Il me faut continuer. Toujours selon le bon Larousse, définition de labiée :

labié, labiée : adjectif (latin labium, lèvre) -

Se dit parfois d'un calice mais surtout d'une corolle gamopétale et zygomorphe, dont le bord est découpé.

Et le dictionnaire Reverso nous dit ceci :

lamiacée:  nom féminin singulier

1  (botanique) labié, se dit d'une corolle dont le bord est découpé en deux lobes ressemblant à des lèvres ouvertes. 

Ainsi je commence un peu à comprendre de quoi on parle. Dorénavant je vais préciser sur chacun des végétaux de ce blog qui seront concernés "lamiacée - lamiaceae). En un sens, je me trouve inquiétante, et en même temps reprenant le postulat de départ, je me laisse prendre dans les filets de la botanique, et advienne que pourra !.

 

Pour être  plus honnête, labiée, lamiacée c'est aussi selon Reverso :

2  (botanique) élément d'une famille de plantes de l'ordre des gamopétales, de la classe des dicotylédones, comprenant la sauge, le romarin, etc. 
  labiacées   labiées

et selon le Larousse :

Labiée (nom féminin) -  Famille réunissant près de 3 500 espèces d'herbes parfumées à tige quadrangulaire, à feuilles opposées et décussées et dont la fleur zygomorphe contient 2 ou 4 étamines et un ovaire supère à quatre loges,

telle que la menthe, le thym, la lavande, la mélisse, etc. (Synonymes : labiacée, lamiacée.)

Le Larousse illustre sa définition en voici les images :

Basilic

 

Basilic Basilic