C'est une plante qui m'a toujours fascinée, il s'agit de l'arum tacheté.

Bien que probablement plus connue sous le nom d'herbe aux serpents, nous l'appelions l'herbe à vipère. Parce qu'elle est toxique et que ses baies sont très attirantes, on nous disait que les vipères venaient se cacher dans ses feuilles et empoisonnaient tout le pied. Une vipère c'est effrayant, ainsi la peur était plus forte que l'envie de cueillir la plante.

arum__tachet__FEUILLE_

arum_fleur3

 

 L'inflorescence apparait en avril. Les fleurs de ces plantes ne sont pas le cornet blanc émergeant des feuilles. Ce sont de toutes petites fleurs sans pétales, logées au fond d'une bractée nommée spathe (feuille différente des autres feuilles de l'arum)  qui entoure un épi en forme de massue (le spadice) 

arum_fleur1
A la base du spadice, là ou la spathe n'est pas ouverte, on trouve  les fleurs femelles dans le bas, au dessus les fleurs mâles  puis des fleurs stériles et filamenteuses. Seul l'appendice terminal est visible. Le groupe de fleur va devenir un épi de fruits rouges-orangés tandis que l'appendice terminal flétrit après fécondation.**

 

Les fruits sont des baies rouges. Les feuilles disparaissent en été il ne reste plus que les grappes de fruits.

DSCF6750gouet ,DSCF6751gouet

Toutes les parties de l'arum tacheté (feuilles, fleurs, fruits, rhizomes) sont toxiques par ingestion et même par simple contact. Les complications peuvent être graves voire mortelles.
La mastication de feuilles ou de fruits entraine immédiatement une sensation de brûlure bucco-pharyngée, avec une hyper salivation, un oedème local qui peut gêner la déglutition et la ventilation. En cas d'ingestion ces troubles s'accompagnent de douleurs digestives, de vomissements et d'une diarrhée.

Seule solution : fuir cette plante sans même la toucher même si elle nous ensorcelle par son irrestible beauté.

DSCF7130 DSCF7132

** L'arum tacheté est une plante prodigieuse, c'est une ensorceleuse à bien des titres. Elle nous attire inexorablement par la beauté de ses feuilles, de ses baies rouges-orangées ou l'étrangeté de son inflorescence. Sa toxicité exprime tout son pouvoir diabolique. Mais, peut-être que plus que tout, son inflorescence à elle seule est un monde magique et magnétique. Outre son aspect exotique, c'est un incroyable piège à  insectes : la massue dégage une odeur nauséabonde qui attire les insectes pollinisateurs. Pour trouver le nectar, ils glissent au fond de l'urne formée par la spathe. Les fleurs stériles (filamenteuses) les retiennent prisonniers jusqu'après la fécondation. Lorsque les fleurs sont pollinisées, la spathe se fane et les insectes sont libérés.

Tout dans cette plante envoûte et fascine.